Actuglarb - Revues de Presse du Troisième Type







Erreur : Votre commentaire a été refusé.
01/09/2015
La « Nouvelle Formule » est Là !

Il faudra du temps à Glärb et Boglib pour s’habituer à leur nouveau rythme de parution : un peu plus et les extraterrestres oubliaient de publier leur rapport ! Glärb était si absorbé dans ses traductions qu’il a fallu que son collègue le secoue pour lui rappeler sa tâche. Laissant à regret son roman de proto-science-fiction polynésien, l’observateur s’assoit donc à son bureau. Que diable s’est-il passé ce mois-ci ? Peut-être aurait-il dû se tenir un peu plus informé des actualités. N’est-ce-pas son travail, après tout ? Après avoir arpenté quelques heures l’Internet terrien, il se met sans plus attendre à écrire.

Vahrüt n°101. 1er Août 2015 au 31 Août 2015. Calendrier Terrien.

Commençons par le plus récent, car à l’heure où j’écris ces lignes, l’événement fait toujours la une des médias. Un massacre a été évité vendredi 21 dans le train Thalys reliant Amsterdam à Paris. Un homme, Ayoub El Khazzani, y est monté à Bruxelles avec un AK47, un pistolet et un cutter. En chargeant son arme de guerre aux toilettes, il a été entendu par un passager français, qui a tenté de le ceinturer sitôt qu’il en est sorti. Puis c’est un contrôleur qui s’est retrouvé face au passager torse nu. L’arme s’est enrayée, lui sauvant la vie. Puis vient la partie que tous passent en boucle depuis : trois Américains – deux soldats et un étudiant – et un Britannique se sont jetés sur l’homme et ont réussi à le maîtriser. Le train s’est alors arrêté en gare d’Arras, où la police a arrêté le suspect. À noter que d’après l’acteur Jean-Hugue Anglade, présent dans le compartiment, l’équipe de la SNCF se serait barricadée dans sa cabine en empêchant les hommes, femmes et enfants d’y entrer. Les Américains Spencer Stone, Alek Skarlatos et Anthony Sandler ainsi que le Britannique Chris Norman qualifiés par le monde entier de « héros », ont reçu la Légion d’Honneur lundi 24 des mains du président François Hollande en personne, qui leur a fait la bise comme le requiert la cérémonie. En voilà, de chouettes vacances européennes.

L’autre actualité majeure de ce mois d’août, c’est l’explosion qui a fait trembler Tianjin. On en ignore encore la cause, mais le 12 août, une explosion soudaine a ébranlé le port de cette ville de 15,2 millions d’habitants en pleine nuit. Puis ce sont d’autres explosions qui ont suivi, alimentées par une grande quantité de produits chimiques. Au total, le bilan atteint 123 morts et 698 blessés, ainsi que 50 personnes portées disparues. Mais ce n’est pas parce qu’un pays est en deuil qu’on doit se permettre de critiquer la sécurité du site : le gouvernement chinois n’a pas perdu de temps pour censurer les remarques trop acerbes à l’égard du manque de vigilance. D’autant que des produits chimiques pourraient avoir été libérés par l’explosion. Plusieurs journalistes dépêchés sur place affirment avoir subi des maux de tête et des nausées.

Mais revenons à des actualités moins mortifères, et plus politiques. En Grèce, le Premier ministre Alexis Tsipras a créé la surprise le 20 août en annonçant soudainement sa démission. Cette décision du chef de Syriza fait suite à plusieurs choix politiques qui ont divisé ses électeurs, notamment celui d’accepter les plans budgétaires de la « Troïka » (le trio formé par la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire internationale), une entité contre laquelle il ne tarissait pas d’insultes, lorsqu’il était dans l’opposition. De nouvelles élections sont ainsi prévues en 20 septembre, au cours desquelles il lui faudra convaincre à nouveau ses électeurs. Au moins, on ne lui reprochera pas de ne pas jouer le jeu de la démocratie. Il aura en plus fort à faire, car cet homme politique qu’on disait si radical a tant déçu son propre parti que les plus « à gauche » (25 députés, tout de même) ont créé le 21 août leur propre formation politique, appelée « Unité populaire ».

Pendant ce temps-là, la France s’agite pour un scandale médiatique qui ne fait pas honneur à la profession journalistique. Il se trouve que Éric Laurent, spécialiste de la finance et la géopolitique du pétrole, auteur de plusieurs livres au vitriol sur la monarchie marocaine, a proposé le 23 juillet avec sa consœur Catherine Graciet un marché au roi du Maroc Mohammed VI : soit ce dernier acceptait de leur donner deux millions d’euros (leur première offre s’élevait à trois millions), soit il publiait son nouveau livre, qui promettait de lui en faire voir de toutes les couleurs. La monarchie a accepté, livrant dans un premier temps une avance de 80 000 euros. Sauf qu’à la sortie du point de rendez-vous, à Paris, la maréchaussée française est tombée sur les journalistes. L’affaire s’est ébruitée, et alors même que le « contrat » de ce chantage n’a pas été honoré, la publication du livre est plutôt mal partie, puisque l’édition Le Seuil, qui devait s’en charger, a finalement renoncé. Quant à Éric Laurent, qui n’avait de toute façon pas terminé l’ouvrage, il a comme sa consœur été mis en examen pour « chantage » et « extorsion de fonds ». Ils pourraient encourir cinq ans d’emprisonnement.

Enfin, je conclurai ce rapport par l’ouverture, le 22 août, d’un parc d’attraction pour le mois atypique. Il s’appelle « Dismaland », se trouve à Weston-super-mare, une station balnéaire désertée proche de Bristol, et ne contient pas beaucoup d’attractions. Il s’agit en réalité d’une œuvre à grande échelle de l’artiste Banksy, connu pour son travail très engagé. Le faux parc d’attraction, un « bemusement park » est ainsi une satire de la société de consommation et de bien d’autres thèmes chers au Britannique. L’entrée est gratuite pour les moins de cinq ans (on peut être certain qu’ils s’y amuseront) et coûte trois livres pour les adultes, on y est « accueilli » par des employés mornes, une musique sinistre, et des sculptures qui rappellent des figures de Disney, que l’artiste parodie. On ne s’étonnera même plus, au final, d’apercevoir au milieu du bassin un petit bateau rempli de petits migrants, prêt à chavirer. Tout n’est pas de Banksy, car ce dernier a collaboré avec 58 artistes. Le parc éphémère sera ouvert jusqu’au 27 septembre.

Je vous recontacterai au prochain vahrüt. Amitiés. Observateur Glärb.




Commentaires



Écrivez un commentaire pour être parmi les premiers de votre espèce à communiquer avec un extra-terrestre.












Il n'y a pas de commentaires pour le moment