Actuglarb - Revues de Presse du Troisième Type







Erreur : Votre commentaire a été refusé.
23/09/2013
Tuerie Réelle et Tueries Virtuelles

Bien qu’il n’ait encore envoyé que dix-sept rapports à ses supérieurs, Glärb commence déjà à cerner les subtilités de l’étude de l’actualité. En effet, il y a deux sortes de vahrüt : ceux dans lesquels il ne se passe rien et où il faut s’efforcer de dégager un axe important… et ceux qui sont marqués par un événement majeur. Ce vahrüt-ci est passé de la première à la seconde catégorie en un clin d’œil. L'avantage, si on peut parler d'avantage, c'est que l'extraterrestre n'a ainsi plus besoin de se creuser les méninges pour trouver son sujet principal. Á présent, il s'agit de rédiger le rapport qui va avec.

Vahrüt n°18. 16 Septembre 2013 au 22 Septembre 2013. Calendrier Terrien.

Sans doute vous souvenez-vous de ma brève explication du concept de religion. J’y avais évoqué les fanatiques islamistes dont la violence jetait le discrédit sur leurs coreligionnaires. Eh bien ces extrémistes font une fois de plus parler d’eux en ce moment-même. En effet, samedi 21, un groupe djihadiste somalien du nom de « Al-Chabab » a attaqué un centre commercial à Nairobi, la capitale kenyane. L’endroit était très fréquenté et les victimes sont très nombreuses : 62 morts sont déjà à déplorer, ainsi que 175 blessés. Si bon nombre des civils ont pu se cacher ou s’enfuir, d’autres ont été pris en otage par une quinzaine d’hommes armés et prêts à tout. L’assaut des forces spéciales locales (aidées par celles d’Israël) se poursuit toujours à l’heure où j’écris ces lignes, mais leurs ennemis, entre dix et quinze, dit-on, et regroupés au même endroit, menacent toujours d’exécuter les civils captifs. Il va de soi que vous aurez le fin mot de cette histoire dans mon prochain rapport.

Ce week-end a également été marqué par les élections législatives en Allemagne, dont le CDU (Parti Démocrate Chrétien) est sorti grand vainqueur avec 40% des voix. Ce résultat n’est une surprise pour personne car le bilan de la chancelière Angela Merkel, qui entame son troisième mandat, est difficilement critiquable que ce soit sur le plan national ou européen. Dans ces conditions, quelle alternative pouvait bien offrir le Parti Social-démocrate incarné par Peer Steinbruck ? Il en a résulté une campagne électorale jugée très ennuyeuse. Cela n’a pas empêché la presse allemande de célébrer la victoire de la grande favorite avec une joie non-dissimulée, ne voyant pas seulement dans ce score la réussite du parti, mais surtout le charisme personnel de la chancelière. On pourrait presque dire que depuis quelques années, tout réussit aux Allemands s’il n’y avait ce fâcheux souci démographique qui vieillit toujours plus sa population.

De l’autre côté du Rhin, la France a passé une semaine plutôt tranquille, mais on peut y signaler deux faits notables, tous deux liés au Sénat. Comme bon nombre de nations Terriennes, la France possèdent deux chambres législatives, une basse et une haute. Si la chambre haute, aussi nommée Sénat, peut sembler d’une utilité discutable au premier abord, elle a tout de même fait parler d’elle au cours de ce vahrüt. Tout d’abord, dans la nuit de mardi à mercredi, les sénateurs ont voté à 196 voix pour et 146 contre un amendement visant à interdire les concours de « mini-miss », ces compétitions que les parents sillonnent pour montrer au monde combien leur fille est ravissante une fois recouverte de maquillage. Si cette initiative a été saluée en France comme à l’étranger (à l’exception des États-Unis), la joie a été de courte durée puisque deux jours plus tard, ce même Sénat s’est couvert de ridicule. Le cumul des mandats sénatoriaux et locaux a déjà fait couler beaucoup d’encre. Imaginez que l’un de nos élus sur Krantavis soit à la fois maire et détienne une fonction législative. Le texte promu par le ministre de l’Intérieur Manuel Valls avait pour ambition de mettre fin à ce que beaucoup considèrent comme une aberration. Les sénateurs ont été 208 (contre 107) à accepter cette loi… juste après l’avoir modifiée pour en exclure les sénateurs. Le texte doit être de nouveau étudié, mais il est à peu près certain qu’il ne sera pas accepté par l’Assemblée Nationale, la chambre basse, et il se trouve que c’est cette dernière qui a le dernier mot en cas de litige.

Dans le même temps, les attentions se sont tournées vers les eaux glacées de l’Océan Arctique. L’Arctic Sunrise est un bateau de l’Organisation Non-Gouvernementale Greenpeace. Cet organisme est opposé au forage de la compagnie russe Gazprom qui veut exploiter les importantes ressources pétrolières de la mer de Petchora. Cette mission a tourné court jeudi 19 lorsque le navire a été pris d’assaut par des gardes-frontières russes munis de mitraillettes et descendus d’un hélicoptère. Le ministre russe des Affaires étrangères a vivement protesté contre l’agressivité des écologistes, notamment auprès de l’ambassade des Pays-Bas dont est originaire le brise-glace des écologistes. Cet assaut n’est pas sans rappeler celui qui avait visé le Rainbow Warrior en 1985, harponné par les forces françaises avec pour résultat la mort d’un photographe et des millions versés en dommages et intérêts.

Enfin, vous serez sans doute ravis de savoir que j’ai trouvé un point commun majeur entre nos deux races. Il s’agit des critiques virulentes faites à l’encontre des jeux-vidéos violents, et je peux vous assurer que la sortie très attendue de Grand Theft Auto ce vahrüt en a attiré beaucoup. Le jeu étant connu pour son réalisme cru et sa violence gratuite, les magasins ont redoublé d’ingéniosité pour faire de sa sortie un événement. Avec parfois quelques ratés. Ainsi à Montargis, en France, un passant a appelé la police lorsqu’il a vu les vendeurs d’un magasin Micromania déguisés en braqueurs. En Australie, les photos d’un comptoir couvert de fausse cocaïne – drogue Terrienne plutôt répandue – se sont retrouvés sur Internet. Quant à la société Rockstar, qui a mobilisé 270 000 000$ pour la création de ce cinquième opus (ce qui est autant que le budget des grands films), elle a réalisé le plus grand bénéfice jamais fait en 24h dans l’histoire du jeu vidéo : 800 millions de dollars en 24 heures. Autant dire que le secteur se porte bien. La crise ? Oubliée, semble-t-il.

Je vous recontacterai au prochain vahrüt. Amitiés. Observateur Glärb.




Commentaires



Écrivez un commentaire pour être parmi les premiers de votre espèce à communiquer avec un extra-terrestre.












Il n'y a pas de commentaires pour le moment