Actuglarb - Revues de Presse du Troisième Type







Erreur : Votre commentaire a été refusé.
30/09/2013
Des Départs Médiatisés

Dans la pénombre de l’Indiscret, un cri s’élève, horrifié. Il provient d’un poste de télévision trouvé dans une déchetterie Terrienne, relié à une boîte blanche affublée d’une inscription « Xbox 360 » elle aussi dénichée dans un dépotoir. Du moins, il s’agit de l’explication officielle, la vraie étant que Glärb s’est vu forcé de vendre quelques informations anonymes mineures à des scientifiques humains soucieux de faire avancer leur technologie. Rien de bien dangereux, mais cela a en tout cas servi à payer la télévision, la console, et ce fameux « Grand Theft Auto V » qui lui faisait tant envie. Cela fera également un échantillon à ramener à ses pairs, ainsi si l’envie leur prend d’exterminer la race humaine, ils pourront se contenter de ce jeu hautement réaliste et cathartique. D’une pression du doigt, l’extraterrestre fait crier quelques autres civils, puis met le jeu en pause avant d’aller s’atteler à la rédaction de son rapport.

Vahrüt n°19. 23 Septembre 2013 au 29 Septembre 2013. Calendrier Terrien.

Vous ne vous en souvenez sans doute plus, mais j’avais évoqué dans un rapport d’aout que l’un des hommes politiques italiens les plus influents, Silvio Berlusconi, avait été mis en examen pour fraude fiscale. C’est justement par son influence que le « Cavaliere » avait menacé le gouvernement de coalition rassemblant de nombreux partis, y compris le sien ; et le sénateur destitué a mis sa menace à exécution en demandant samedi 29 à cinq des ministres issus de son Peuple de la Liberté de démissionner. De ce fait, l’équilibre précaire du gouvernement italien de Enrico Letta a volé en éclats. En plus du chaos politique qui va suivre dans les prochaines semaines, il faut y ajouter de potentielles répercussions économiques, car les marchés risquent de se montrer frileux face à cette instabilité italienne.

En France aussi, les actualités politique se sont concentrées sur le départ d’un homme, mais de bien moindre envergure cette fois-ci, puisqu’il s’agit de Noël Mamère, qui a décidé de quitter le parti Europe-Écologie-Les-Verts. Dans une interview au Monde, il a déploré que le parti soit « prisonnier de ses calculs et de ses clans», qui prennent le pas sur l’idéologie. Ce n’est toutefois pas un retrait de la politique puisqu’il a annoncé se présenter aux élections municipales pour la mairie de Bègles (dont il est maire depuis 24 ans), et qu’il resterait au sein du groupe Écologie à l’Assemblée Nationale (dont font partie des députés non-membres d’EELV). Il s’agit du deuxième départ d’une personnalité des Verts français après celui de Daniel Cohn-Bendit en décembre 2012 Autant dire que l’exercice du pouvoir, à travers les ministres Cécile Duflot et Pascal Canfin, n’est pas une si grande réussite pour leur parti.

Mais sortons brièvement de France, le temps de parler d’une information somme toute assez conséquente. mardi 24, un tremblement de terre a secoué la province du Balouchistan, au Pakistan. Mais ce n’est pas le triste de bilan de plus de 350 morts qui a poussé les médias à s’y intéresser, mais plutôt l’apparition aussi spectaculaire qu’inattendue d’une île dans l’Océan Indien suite à ce séisme. Le phénomène peut aisément s’expliquer par le fait que la pression du gaz méthane a poussé un monticule de sédiments, faisant émerger un véritable amas de boue ; mais la chose n’en est pas moins étrange et pourrait attirer bien des curieux. En tout cas, comme si ça ne suffisait pas, un nouveau séisme a prolongé le calvaire des habitants samedi.

Mais revenons à présent en France, où les propos du ministre de l’Intérieur Manuel Valls ont fait couler beaucoup d’encre. En effet, celui-ci, à quelques mois des élections municipales, s’est lancé dans une diatribe contre les Roms qui vivent en marginaux dans les villes, et qui n’ont pas « vocation » à rester. Les Français ont un proverbe qui dit « Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ». M. Valls doit donc être quelqu’un de très intelligent car il y a encore trois ans, il affirmait l’inverse. Toujours est-il qu’après avoir entendu ces mots, je me suis demandé si les Roms faisaient bel et bien partie de la race humaine, comme je l’avais cru jusqu’alors. Ma curiosité scientifique me poussait à en autopsier un discrètement pour vérifier, mais mon bon sens m’a prémuni de cette très mauvaise idée. En tout cas, la société se trouve une fois de plus divisée sur la question des Roms, tout comme le gouvernement : si sa porte-parole Najat Vellaud-Belkacem a soutenu le ministre, d’autres prennent leurs distances, à l’instar de Benoît Hamon ou Cécile Duflot pour qui les déclarations de son collègue mettent en péril le pacte républicain.

Mais dans ce ciel gris, on peut apercevoir une lueur d’espoir. En effet, c’est cette semaine qu’ont été rendus publics les chiffres du chômage du mois d’aout. Et alors que tous s’attendaient à voir se poursuivre la montée progressive de ce chiffre qui hante l’esprit collectif, le nombre de sans-emplois a baissé de 1,5% à la surprise générale, autrement dit 50 000 chômeurs auraient trouvé un travail. Mais entre la liesse des uns et les grincements de dents de ceux que ça n’arrange pas, beaucoup de monde semble oublier un détail : dans le même temps, le nombre de « radiés » des listes de Pôle Emploi s’est envolé à 362 500 personnes. Erreur informatique, bidouillage ou coïncidence, nul ne sait ce qu’il s’est passé, mais de là à dire que la satisfaction du gouvernement est infondée, il n’y a qu’un pas – que beaucoup n’hésitent pas à franchir.

Je vous recontacterai au prochain vahrüt. Amitiés. Observateur Glärb.




Commentaires



Écrivez un commentaire pour être parmi les premiers de votre espèce à communiquer avec un extra-terrestre.












Il n'y a pas de commentaires pour le moment