Actuglarb - Revues de Presse du Troisième Type







Erreur : Votre commentaire a été refusé.
02/06/2013
Rivalités et Célébration

Le cœur allègre, Glärb se promène d’un pas léger dans son vaisseau, vaquant à ses occupations extra-terrestres lorsqu’un regard involontaire sur l’horloge du tableau de bord le ramène à la dure réalité. Son sourire, instantanément, s’efface alors pour laisser place à une mine horrifiée, de celles que l’on fait lorsqu’une agréable journée est soudainement ruinée. Il va devoir se mettre au boulot. Debout, il reste immobile quelques instants, le regard languissant sur son cahier de Zbodl, l’équivalent Mwandishi des mots fléchés. Ça ne lui prendra pas plus de quelques heures, alors autant s’y mettre, se dit-il en haussant les épaules. Et c’est sur ces pensées qu’il se met effectivement au travail.

Vahrüt n°3. 27 Mai 2013 au 2 Juin 2013. Calendrier Terrien.

J’avais évoqué dans mon premier rapport l’importance culturelle que revêtent les émeutes sur Terre, mais il semblerait que leur rôle ne soit pas cantonné au prolongement des activités sportives. En effet, je n’avais pas encore évoqué les émeutes de Husby, une banlieue de Stockholm en Suède, qui ont démarré après la mort d’un homme de 69 ans, tué par des policiers qu’il menaçait d’une machette. Il semble toutefois que la portée de ces affrontements ne se limitent pas à ce seul pays, car voilà maintenant plusieurs jours que les étincelles ont gagné un autre pays d’Europe, la Turquie, pour une raison différente : la construction controversée d’une caserne abritant un centre commercial sur l’un des parcs de la ville d’Istanbul. Je ne sais toujours pas, à ce jour, si ces tensions s’inscrivent dans une opposition au pouvoir en place et à sa politique de plus en plus discutée, ou bien dans une rivalité avec les Suédois pour occuper l’espace médiatique. Il convient en tout cas de rappeler qu’en 60 ans de Football, les deux pays se sont affrontés huit fois, conduisant à 4 match nuls et à 2 victoires de chaque côté : il ne serait donc guère étonnant que ces deux grandes nations cherchent un autre terrain - médiatique cette fois - pour mettre un terme à cet antagonisme.

Une autre forme de rivalité que j’ai pu constater se situe au niveau des plus hautes sphères des États européens, car le mercredi 29 mai, les grands pontes de l’Union Européenne, à Bruxelles ont eu l’audace de sommer au dirigeant français de réduire le déficit de son pays , par le biais d’un document de neuf pages, le poussant entre autres à organiser une réforme des retraites qui serait désastreuse pour la popularité déjà vacillante du président de la République. Cette ingérence est d’autant plus étrange qu’il m’avait semblé jusque là que l’Hexagone – comme on l’appelle – était un pays indépendant. S’agirait-il en réalité d’une colonie vaguement autonome et soumise aux directives de personnages comme Olli Rehn, commissaire européen de l’économie, qui n’a jamais gouverné de pays ? Je n’en trouve en tout cas nulle trace sur l’Internet ; et au vu des réactions offusquées de la classe politique française, je ne me risquerais pas à avancer cette hypothèse.

D’autres rivalités se sont fait entendre cette semaine avec une étrange élection qui a lieu en ce moment même dans la ville de Paris. L’UMP, parti d’opposition conservateur, y est en train de choisir quel sera le candidat aux élections municipales de l’an prochain dans la capitale. Vous conviendrez comme moi de l’ironie de cette pratique : des élections qui servent de préambules à une élection prochaine ! Ce n’est pas la première fois qu’un tel phénomène se produit, et les résultats sont souvent mitigés. Tout porte d’ailleurs à croire que ce sera le cas une fois encore, car les quatre candidats en lice (de gauche à droite sur l’image jointe), Franck Margain, Jean-François Légaret, Pierre-Yves Bournazel et Nathalie Kosciusko-Morizet, se livrent une lutte sans merci qui se traduit, semble-t-il, par plusieurs cas d’irrégularités. Ajoutons à cela que le vote électronique est une pratique déjà contestée et que la procédure n’a pas été validée par la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) et vous aurez une idée du chaos de la situation.

Dans un tout autre registre, et dans un tout autre lieu, j’ai pu observer une vidéo en tout début de semaine dont le journal français Le Monde est à l’origine. Celle-ci vise à prouver l’utilisation d’armes chimiques en Syrie, qui est depuis deux ans le théâtre d’affrontements sanglants. L’ambition de ce reportage est d’autant plus grande que les États-Unis, plus grande puissance militaire mondiale, avaient assuré qu’ils interviendraient s’il était prouvé que Bashar El-Assad se sert de telles armes contre son peuple. Les humains n’en ont peut-être pas conscience, mais vous et moi savons par expérience que les armes chimiques sont un véritable fléau à ne pas prendre à la légère (mais sans doute est-ce le fait d’avoir perdu ma sœur dans l’attaque de Halöbgha qui me fait manquer à mon objectivité)

J’ai également pu voir quelques images du premier mariage homosexuel célébré en France le 29 mai entre Bruno Boileau et Vincent Autin à Montpellier. Je dois dire que j’ai été très surpris, notamment par les différences majeures qui distinguent les mariages Terriens des nôtres. Il semble que les humains ne lésinent pas sur la médiatisation de leurs unions, comme en témoignent les 200 journalistes présents lors de la cérémonie, représentant pas moins de d’une vingtaine de nationalités différentes. J’étais tout aussi stupéfait que l’ « Agence France Presse » ait fait des deux « Oui » finaux une dépêche spéciale, de type « flash », du même acabit que celles utilisées à la mort d’un chef d’État. J’ignore pour le moment si les noces sont si rares sur Terre qu’elles sont exceptionnelles ; ou si leur prolifération, avec un tel traitement, a pour effet de saturer les médias pendant la saison des épousailles, mais une chose est sûre, c’est que ces humains n’ont pas fini de me surprendre.

Je vous recontacterai au prochain vahrüt. Amitiés. Observateur Glärb.




Commentaires



Écrivez un commentaire pour être parmi les premiers de votre espèce à communiquer avec un extra-terrestre.












Il n'y a pas de commentaires pour le moment