Actuglarb - Revues de Presse du Troisième Type







Erreur : Votre commentaire a été refusé.
27/10/2014
Les Maîtres du Temps

Ce vahrüt a été bien plus silencieux que les précédents. Passe encore si Glärb avait surpris son cadet en train de se délecter de vidéos de petits chatons en train de faire des actes rigolos. Chacun ses péchés mignons, après tout. Mais ce n’étaient pas des petits animaux qui batifolaient sur l’écran qu’a entrevu l’observateur par-dessus l’épaule de Boglib. Sur Terre comme sur Krantavis, il y a les choses qui sont morales et socialement acceptables et celles qui ne le sont pas. Et qui sont formellement interdites pendant les heures de travail. Le jeune Mwandishi s’en est donc sorti avec un sermon, une grande honte et l’envie de garder le silence quelques temps. Ce qui n’est pas pour déplaire à Glärb, soucieux d’écrire son rapport en toute quiétude.

Vahrüt n°70. 20 Octobre 2014 au 26 Octobre 2014. Calendrier Terrien.

Cette semaine a été chargée en événements, mais aucune n’a plus fait parler d’elle que la fusillade qui a eu lieu au Parlement d’Ottawa mercredi soir, au Canada. Michael Zehaf-Bibeau, 32 ans, a tué un militaire et pénétré dans le siège des représentants avec la volonté d’y faire un massacre. Il y a été abattu par Kevin Vickers, le chef de la sécurité des lieux. Celui-ci, âgé de 58 ans, est aujourd’hui considéré comme un héros par les Canadiens. Quant au tueur, il a été aussitôt qualifié de « terroriste » par le Premier ministre Stephen Harper. Mais s’il est bel et bien islamiste, les choses sont un peu plus complexes et plusieurs journaux, le New York Times en tête, ont brossé le portrait d’un canado-libyen originaire de Montréal, ravagé par l’usage de drogues et qui a vu dans l’islam un moyen de trouver un sens à sa vie jusqu’à basculer dans la violence. Le gouvernement libéral du Canada a déjà annoncé son intention de renforcer la législation et les services anti-terroristes.

Et cette semaine encore, on a voté un peu partout. J’avais promis de parler du second tour des présidentielles au Brésil, sans savoir à ce moment-là qu’il aurait lieu après trois semaines et non une seule. Le duel entre la socialiste Dilma Roussef et le social-démocrate Aecio Neves s’est achevé par la réélection sans grande surprise de la chef du Parti des travailleurs, avec 51,45% des voix. En Ukraine, c’est pour les législatives que l’on s’est rendu aux urnes. Sauf peut-être à l’Est, où si l’on parle bien moins qu’avant de la guerre entre séparatistes pro-russes et armée ukrainienne, le conflit n’a pas disparu pour autant. Le président Petro Porochenko s’est pourtant rendu à Kramatorsk, en vêtements militaires et bien protégé. Le premier constat à faire (outre la participation de seulement 52%) est que les deux partis pro-occidentaux ont été massivement plébiscités par les votants. La liste du président Porochenko a recueilli 23% des voix lorsque celle du Premier ministre Arseni Iatseniouk, à la tête du Front populaire, a récolté 21% de voix, le double de ce que prédisaient les sondages. Cinq millions d’Ukrainiens n’ont pu voter en Crimée et dans le Dombass, mais la Russie a reconnu le résultat du scrutin. Enfin, en Tunisie, d’autres élections ont vu s’opposer laïcs et islamistes. Dans le pays qui a le mieux géré la transition démocratique suite au Printemps arabe, les 5,3 millions d’électeurs ont selon les estimations porté leur dévolu sur Nidaa Tounès, le parti anti-islamiste, qui pourrait remporter 83 sièges (38,24%) contre 68 pour le parti islamiste Ennahda (31,35%).

Ce vahrüt a également été marqué par un décès très commenté, celui de Christophe de Margerie, patron de Total. Le PDG du géant pétrolier français a perdu la vie sur l’aéroport moscovite de Vnoukovo. Son avion personnel a décollé en pleine nuit lundi soir au milieu d’une tempête de neige, au moment où un chasse-neige se trouvait sur la piste. Le Falcon lancé à 248 km/h l’a percuté au moment de quitter le sol et a basculé du côté droit jusqu’à s’écraser, tuant sur le coup les quatre personnes qui se trouvaient à bord. Vladimir Martynenko, le conducteur du véhicule en cause, avait 0,6 gramme d’alcool par litre de sang au moment de l’accident. Moscou a dénoncé la « négligence criminelle des fonctionnaires ». La mort d’un grand patron, tantôt admiré, tantôt détesté, a suscité bon nombre de réactions différentes en France et nourri l’humour noir un tantinet douteux de certains Terriens.

Je comptais à l’origine évoquer les troubles du Parti Socialiste en plein chaos, entre le soutien peu surprenant de Martine Aubry aux frondeurs socialistes et les réactions hostiles à Benoît Hamon assurant que « la politique de l'exécutif menace la République » mais je vais finalement me pencher davantage sur la droite de l’échiquier. Le député-maire de Levallois-Perret Patrick Balkany a été mis en examen mardi pour « blanchiment de fraude fiscale », « corruption passive » et « blanchiment de corruption ». Jusque là, ça ne surprendra guère ceux qui s’intéressent à la politique française. Mais le Canard enchaîné a créé la surprise en révélant qu’une soixantaine de députés auraient quelques menus soucis avec le fisc. Si le journal n’a pas révélé de nom (il serait difficile de se défendre contre soixante procès d’un coup), il n’en a pas moins attisé la suspicion déjà forte à l’égard des politiques. Une suspicion somme toute méritée, lorsqu’on apprend la même semaine par Mediapart que Gilles Carrez, député UMP et commissaire des finances de l’Assemblée, pourrait se voir infliger un redressement fiscal pour régulariser sa situation vis-à-vis de l’impôt de solidarité sur la fortune, ou ISF. À ce niveau-ci, on en est à du gag de répétition.

Enfin, finissons par une curieuse tradition humaine. Certes, celle-ci n’a pas cours partout dans le monde, mais elle n’en éveille pas moins notre curiosité. Saviez-vous que deux fois par an, certains pays Terriens s’amusaient à changer l’heure ? Ils l’avancent ou la reculent d’une heure à l’envi selon un procédé rigoureusement codifié : c’est à deux heures du matin, un dimanche de fin octobre, qu’ils passent à « l’heure d’hiver ». La raison invoquée est l’économie de l’électricité, mais connaissant bien cette race, je les soupçonne plutôt de juste vouloir s’amuser à contrôler le temps. C'est tout à fait leur genre.

Je vous recontacterai au prochain vahrüt. Amitiés. Observateur Glärb.




Commentaires



Écrivez un commentaire pour être parmi les premiers de votre espèce à communiquer avec un extra-terrestre.












Il n'y a pas de commentaires pour le moment