Actuglarb - Revues de Presse du Troisième Type







Erreur : Votre commentaire a été refusé.
10/02/2015
Ni ! Ni !

Il y a des vahrüt comme celui-ci où l’absence de Petit Chat se fait le plus remarquer. Le félin n’est peut-être resté que quelques mois à bord de l’Indiscret, mais Glärb se surprend à regretter l’époque où il vivait avec ce petit animal. Après tout, il était moins encombrant que Boglib, ne le forçait pas à partager sa nourriture et ne sentait pas aussi mauvais que son collègue après tant de jours sans douche. Celui-ci ne semble plus vouloir décrocher de son poste. Au moins, il est plus calme que ne l’était Petit Chat. La hiérarchie a certainement dû s'apercevoir de son oisiveté, avec les caméras postées dans le vaisseau. Qu’attendent-ils pour les rappeler à l’ordre ? Peut-être Glärb devrait-il leur envoyer un message en ce sens. Mais avant cela, l’heure est au rapport.

Vahrüt n°77. 2 Février 2015 au 8 Février 2015. Calendrier Terrien.

Cette semaine, l’actualité française a été marquée par des élections anticipées. En effet, avec la nomination de l’ancien ministre Pierre Moscovici au rang de Commissaire européen aux finances, son poste de député à était à pourvoir dans le Doubs. L’enjeu de ces premières élections depuis les attentats du 8 janvier était conséquent. Dimanche 1er, avec une faible participation de 35%, les habitants ont exclu Charles Demouge, le candidat de l’UMP, pour se voir offrir au second tour le choix entre le PS Frédéric Barbier et la FN Sophie Montel. Une position délicate pour l’UMP, qui s’est aussitôt entre-déchiré sur la position à suivre : faut-il appeler à voter Socialiste pour barrer la route au Front National, au nom du « Front Républicain », comme le souhaitaient Alain Juppé ou Nathalie Kosciusko-Morizet ? Ou bien adopter la posture du « Ni-ni », ni le PS, ni le FN, que revendiquaient Henri Guaino ou Bruno Le Maire ? La question n’aurait pas dû se poser, puisque Nicolas Sarkozy, leader du parti, s’est exprimé en faveur du « Ni ni », mais son retard à s’exprimer (d’autant plus qu’il donnait à ce moment-là une conférence rémunérée à Abou Dhabi) a joué en sa défaveur. Il a finalement cherché le consensus en appelant à ne pas voter pour le Front National – une position assez molle, jugent certains de ses partisans. Mais le mal était fait, et l'autorité de l'ex-chef d'État en est sortie fragilisée. Au final, c’est le candidat socialiste qui l’a remporté avec à peine 800 voix d’avance (soit 51,43%), mais que la frontiste se console : s’il y a bien un parti qui sort fragilisé par ces élections, c’est l’Union pour un Mouvement Populaire.

Pendant ce temps, en Afrique, la contre-attaque (tardive) s’organise contre le groupe islamiste nigérian Boko Haram, qui ne se limite plus au Nord du Nigéria et attaque maintenant le Cameroun voisin. Longtemps réticent à laisser intervenir une force régionale, le président Goodluck Jonathan a finalement donné son feu vert à la création d’une Force multinationale mixte. Cette force régionale, majoritairement tchadienne et nigériane mais également composée de soldats du Cameroun et du Niger, sera dirigée depuis N’Djamena, au Tchad. Le but est de prendre les forces de Boko Haram en étau dans l’État du Borno où ils sévissent, entre l’armée tchadienne progressant du nord au sud et celles du Nigéria, montant vers le Nord. Cet accord soudain donné par le président nigérian s’explique aussi par les nouvelles élections présidentielles, qui ont été reportées de six semaines grâce à ce motif. Le président Jonathan, chrétien du Sud, est au coude à coude avec Muhammadu Buhari, musulman du Nord. Il compte ainsi sur un succès dans la lutte contre Boko Haram pour se faire réélire (même si au Sud et dans la capitale, la menace islamiste est largement minimisée, voire niée, par ceux qui ne sont pas menacés).

Retour en France, où la semaine a également été marquée par l’agression de trois militaires à Nice, mardi 3 février, devant un centre communautaire juif. Ces trois soldats étaient postés là dans le cadre du plan Vigipirate quand un jeune homme, Moussa Coulibaly, a laissé tomber un sac. Lorsque l’un d’eux l’a ramassé, il a sorti une lame de son sac et a tenté de l’assassiner, mais a aussitôt été maîtrisé. Il a été mis en examen samedi 7 pour tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste. Son profil était connu des services de renseignement : radicalisé depuis 2011, il avait tenté de rejoindre la Turquie pour faire le jihad en Irak en janvier, mais les autorités turques ont été prévenues et sitôt atterri à Istanbul, il a dû repartir vers la France une semaine avant les faits. Au cours de sa garde à vue, il a revendiqué sa haine de la France, de la police, des militaires et des juifs. Oh, et il n’aurait apparemment aucun lien avec Amédy Coulibaly, le tueur de l’Hyper Casher, « Coulibaly » étant un nom de famille répandu au Mali.

Enfin, terminons sur un autre pays européen, la Slovaquie. J’ai plusieurs fois parlé de la Manif Pour Tous française, mais celle-ci s’est également exportée vers l’Est, où l’Alliancia Pre Rodinu (Alliance pour la Famille) a le même logo et les mêmes revendications. Pour le moment, la loi n’autorise pas le mariage homosexuel, mais la frange la plus conservatrice du pays a lancé un référendum pour éviter des évolutions futures. Il s’agissait d’inscrire dans la Constitution l’interdiction du mariage homosexuel ou l’adoption par des couples homosexuels. Après une campagne marquée par les dérapages homophobes, le vote, qui a eu lieu le 1er février, a été massivement « Oui » à ladite interdiction, mais c’est surtout parce que les opposants ont choisi de boycotter le scrutin, jugé illégitime. Résultat : la participation n’a été que de 21% et le référendum a finalement été invalidé. Ce qui ne légalise pas pour autant le mariage gay, mais gardera la porte ouverte à de telles possibilités dans quelques années.

Je vous recontacterai au prochain vahrüt. Amitiés. Observateur Glärb.




Commentaires



Écrivez un commentaire pour être parmi les premiers de votre espèce à communiquer avec un extra-terrestre.












Il n'y a pas de commentaires pour le moment