Actuglarb - Revues de Presse du Troisième Type







Erreur : Votre commentaire a été refusé.
23/03/2015
Sombre Enchaînement

C’est avec une certaine amertume que Glärb s’est levé ce matin, et le film que son jeune collègue lui a fait visionner hier soir n’y est probablement pas étranger. La vision qu’ont les Terriens des autres races extraterrestres serait donc incarnée par cet étrange film qui parle de guerres et d’étoiles ? Certes, l’observateur a vu bien des races ressemblant peu ou prou à ce que cette fiction dépeignait, mais de là à se battre, à leur ère, avec de simples sabres qui font « pshuit » et qui brillent, voilà une véritable insulte. Tout comme celle de penser que les extraterrestres ressemblent aux humains. Boudeur, l’aîné des deux Mwandishi ne s’en met pas moins au travail sitôt levé.

Vahrüt n°83. 16 Mars 2015 au 22 Mars 2015. Calendrier Terrien.

Cette série noire n’a rien d’une coïncidence, l’année 2015 semble partie pour être l’année des attentats sanglants. Après Paris et le Danemark, c’est autour de Tunis d’être frappé par la violence terroriste. Mercredi 18 mars, dix-neuf personnes sont mortes dans le musée du Bardo, un lieu très touristique dans la capitale tunisienne. Les deux assaillants, identifiés comme étant Yassine Labidi et Hatem Khachnaoui, ont pris pour cibles à l’arme lourde des touristes descendant d’un bus et les ont poursuivis à l’intérieur de l’établissement, où ils ont menacé des otages. Les forces d’autodéfense ont donné l’assaut deux heures et demi plus tard et les deux meurtriers ont été tués. Les victimes sont très majoritairement des touristes : cinq Japonais, quatre Italiens, deux Colombiens, deux Français, un Polonais, un Australien, une Espagnole ainsi que deux Tunisiens, un civil et un policier. À cela s’ajoutent 42 blessés. Passé l’émoi mondial (aurait-il été le même si les victimes n’avaient pas été des touristes ?), les failles de la sécurité tunisienne ont été pointées du doigt, et à présent un troisième homme, chauffeur et complice, est activement recherché. En attendant, l’État islamique a revendiqué l’attentat, ce qui n’est guère une surprise étant donné qu’une grande partie de ses recrues vient de Tunisie.

Un peu plus à l’ouest, à présent, les citoyens israéliens ont voté mardi pour les élections législatives. Après une campagne qui lui était très défavorable, le parti Likoud du Premier ministre Benyamin Netanyahou a finalement crée la surprise en étant confortablement réélu avec 23,40% des voix. Il a devancé l’Union sioniste, parti travailliste et centriste d’Isaac Herzog qui cumulait 18,67%. Autre surprise du scrutin : le score de la Liste unifiée d’Ayman Odeh, coalition communiste et arabe, qui arrive en troisième place avec 10,54% des voix. Cette nouvelle du succès de "Bibi" ne ravira en tout cas pas les partisans d’une solution à deux État pour le problème palestinien. Lundi soir, dans un ultime appel aux voix de l’extrême-droite, le chef du gouvernement sortant affirmait son refus catégorique de voir un jour la création d’un État palestinien. Trois jours plus tard, à sa réélection, il tempérait un peu plus en arguant que l’heure n’était pas encore venue. Une manière de rassurer le président américain Barack Obama, dont le pays n’est plus l’allié sans faille qu’il était autrefois. Ainsi, le renouveau en Israël ne viendra pas de son électorat.

En France aussi, c’était jour de vote, dimanche 22. Les départementales ne font pourtant pas si grand bruit, d’habitude, mais celles-ci sont plutôt particulières. Elles portent cette fois-ci plusieurs enjeux : elles sont liées à la réforme territoriale voulue par le gouvernement (la loi NOTRe passera bientôt au Sénat), ce sont les premières élections nationales depuis les attentats de Charlie Hebdo, et puis comme aux municipales et aux européennes de l’an dernier, il s’agit de constater une fois de plus la perte de confiance des électeurs français envers leur gouvernement. Sans surprise, à l’issue du premier tour, le Parti Socialiste n’est pas d’humeur fêtarde, même s’il s’en tire honorablement. Selon le décompte du ministère de l’Intérieur, sur 85% votes dépouillés, le bloc droite mène avec 36,5%, suivi du bloc gauche à 35,1% et du Front National à 25,8% des voix, soit un peu plus que son score aux européennes. Pour Marine Le Pen, il s’agit d’un triomphe, et la présidente du parti d’extrême-droite se vante déjà d’avoir « délogé le PS » tandis que Nicolas Sarkozy, de son côté, clame que « l’alternance est en marche ». La participation était bien plus haute que prévu, puisqu’à 17 heures les électeurs étaient 43% à s’être déplacés pour voter, contre 36% quatre ans plus tôt. Au second tour, dimanche prochain, il devrait y avoir de nombreuses triangulaires dans les cantons où les trois grand partis ont atteint un bon score, mais dans un quart d’entre eux la gauche ne sera pas présente. C’est seulement à ce moment que les responsables politiques pourront légitimement tirer les conclusions qu’ils veulent.

Enfin, je vous avouerais que Boglib et moi l’avons échappée belle, ce vahrüt ! Tous les Terriens (ou du moins ceux qui se trouvaient dans la bonne zone géographique) attendaient la fameuse grande éclipse (mais pas complète) prévue vendredi au petit matin. Rendez-vous compte : nombre d’entre eux s’étaient même procuré des lunettes spéciales pour voir leur lune passer devant le Soleil sans se brûler la rétine. Tous ces regards tournés vers notre cachette nous a rendus quelque peu inquiets, mon collègue et moi, sans parler de leurs instruments de mesure. Heureusement, nous avons eu le réflexe de manipuler la météo Terrienne afin de dissimuler le satellite par une épaisse couche de nuages. Cette idée des fumigènes vient des fictions terriennes, je crois que les ninjas faisaient la même chose, autrefois. Pour qu’ils ne soient pas trop frustrés, nous leur avons toutefois accordé un autre phénomène à observer : nous avons augmenté la puissance des marées sur leur planète pour les distraire. Ainsi, tous se sont émerveillés (ou peut-être noyés, nous ne savons pas) devant les marées les plus grandes du siècle. Ingénieux, vous ne trouvez pas ?

Je vous recontacterai au prochain vahrüt. Amitiés. Observateur Glärb.




Commentaires



Écrivez un commentaire pour être parmi les premiers de votre espèce à communiquer avec un extra-terrestre.












Il n'y a pas de commentaires pour le moment