Actuglarb - Revues de Presse du Troisième Type







Erreur : Votre commentaire a été refusé.
14/04/2015
Un Rapport 100% Français

Cette fois encore, Boglib s’est proposé d’office pour écrire le rapport à la place de son compagnon. L’hésitation était plus longue encore que la fois précédente, mais Glärb a fini par accepter. Ce n’est pas si mal que cela, se dit-il en s’asseyant sur son fauteuil, d’avoir quelques vacances. Plutôt que de passer plusieurs heures sur ce long et fastidieux texte, l’aîné des deux observateurs entreprend de lire un livre Terrien qu’il a ramené d’un lointain voyage et n’avait jamais eu le temps de lire. Des vacances, quel bonheur ! Du coin de l’œil, il vérifia tout de même que Boglib s’attelait à la tâche.

Vahrüt n°86. 6 Avril 2015 au 12 Avril 2015. Calendrier Terrien.

Ce vahrüt, l’État Islamique a de nouveau fait parler de lui en Occident. Pas pour un attentat dévastateur, mais pour une attaque sans morts ni blessés qui n’en est pas moins glaçante. Dans la nuit de mercredi à jeudi, la chaîne de télévision française TV5 Monde a cessé d’émettre, victime d’une attaque pirate préparée de longue date. Le site du média ainsi que ses pages Facebook et Twitter ont également été touchées, mais le lendemain matin, l’antenne était toujours suspendue. L’attaque vient de « Cyber Caliphate », qui selon les experts n’est pas tant un groupe mais une mouvance apparemment liée à Daech. Le plus inquiétant dans ce piratage, c’est qu’il s’agit du premier fait d’aussi grande envergure : le groupe qui en est à l’origine peut frapper n’importe où dans le monde, et empêcher une télévision mondiale d’émettre pendant presque une journée, c’est une prouesse bien plus importante qu’on ne le croirait. Les Français connaissent peu la chaîne TV5 Monde, mais il s’agit d’une chaîne internationale vue chaque semaine par 55 millions de téléspectateurs, notamment en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie. En tant qu'atout culturel français à l’étranger, il s’agit d’une cible symbolique.

L’autre grande surprise de la semaine, c’est le suicide très médiatique de Jean Germain. L’ancien maire social-démocrate de Tours de 1995 à 2014, adepte du compromis, devait comparaître mardi 7 dans l’affaire des « mariages chinois », mais s’est donné la mort le matin même. À l’origine de cette affaire, une tentative de Germain pour relancer le tourisme en Touraine : il organise des « noces romantiques » pour séduire le marché chinois. Visite de châteaux, dégustation de vins, shoppings dans des magasins de luxe… et bien sûr le renouvellement de mariages déjà contractés en Chine. Au total, 2 000 couples chinois en ont profité. Sauf que l’affaire n’est pas tout à fait transparente : Lise Han, responsable des relations France-Chine dans son cabinet, organisait ces noces à travers la société Time-Lotus-Bleu, qui n’était autre que son ancienne entreprise. Un conflit d’intérêts qui a remonté jusqu’au maire, poursuivi pour « complicité de prise illégale d'intérêts et détournement de fonds publics ». Jean Germain avait toujours clamé son innocence, et ce suicide en constitue une preuve flagrante selon ses proches et ses alliés politiques .

Drame familial ou tactique savamment maîtrisée ? La France a assisté ces derniers jours à une rupture dans le clan Le Pen. Après de nouvelles déclarations de Jean-Marie Le Pen sur les chambres à gaz qu’il considère être des « détails de l’Histoire » et sa volonté affichée de se porter candidat en Provence-Alpes-Côte-D’azur, sa fille Marine Le Pen a vivement protesté. Tant et si bien que se posait, mercredi 8 avril, la question d’une éviction du Front National. Selon Florian Philippot, député européen et vice-président du mouvement, « Jean-Marie Le Pen a fondé ce mouvement, mais aujourd'hui il devrait en démissionner ». Le lendemain, le président d’honneur du parti répliquait : « Marine Le Pen souhaite ma mort, peut-être, c'est possible, mais elle ne doit pas compter sur ma collaboration ». La brouille n’est pas terminée et on ignore comment elle se terminera pour l’ancien leader de l’extrême-droite, remplacé en 2011. En attendant, c’est la petite-fille du clan et nièce de Marine, Marion-Maréchal Le Pen, qui se présentera en « PACA ». Il est en tout cas intéressant de constater que cette question se pose alors que Marine Le Pen tente de dédiaboliser son parti en le débarrassant de la ligne antisémite qu’elle n’a, elle, jamais suivi. Bref, comme le disait César, un vieux Terrien aux lauriers que ses pairs révèrent toujours comme une source de citations intelligentes, « tu quoque, me fili ».

Terminons avec toujours de la politique. Je pourrais parler du fait que la démocrate Américaine Hillary Clinton a enfin (et de façon peu surprenante) annoncé sa candidature aux présidentielles de 2016, mais j’avais promis un rapport français (mais notez comme j’en parle tout de même). Non, à la place, je vais plutôt évoquer le très prochain changement de nom de l’UMP. Car oui, bientôt, le parti de droite français ne s’appellera plus l’Union pour un Mouvement Populaire mais… Les Républicains. Ce qui n’est guère inspiré. Cette initiative de Nicolas Sarkozy vise à faire oublier ce parti un peu trop lié aux affaires, sauf que lorsque l’ancien président Jacques Chirac avait changé le RPR en UMP en 2002, il avait également changé d’équipe et apporté un peu de neuf. Tandis que Les Républicains garderont exactement les mêmes têtes, ainsi que les affaires qui les suivent. En plus, c’est plus long à écrire.

Je vous recontacterai au prochain vahrüt. Amitiés. Observateur Glärb.




Commentaires



Écrivez un commentaire pour être parmi les premiers de votre espèce à communiquer avec un extra-terrestre.












Il n'y a pas de commentaires pour le moment