Actuglarb - Revues de Presse du Troisième Type







Erreur : Votre commentaire a été refusé.
03/05/2015
On Prend les Mêmes et on Recommence

Cette fois, l’observateur n’a pas tenu. Combien de vahrüt cela fait-il que son ami Boglib s’occupe de faire tout son travail ? Que lui restera-t-il, au pauvre Glärb si cela continue ? Sans ménagement, il est venu voir son cadet au moment où ce dernier s’apprêtait à écrire le rapport. Alors que l’aîné des deux s’attendait à devoir réprimander, argumenter, supplier ou se battre pour accéder au fauteuil, l’autre le lui a cédé d’un haussement d’épaules nonchalant. Voilà qui est très étrange, songe l’extraterrestre en s’asseyant à sa place attitrée et en se mettant au travail.

Vahrüt n°89. 27 Avril 2015 au 3 Mai 2015. Calendrier Terrien.

Cette semaine semble bien calme, si on la compare aux précédentes, mais elle n’a pas été de tout repos pour autant, en particulier dans la ville américaine de Baltimore – l’une des plus criminogènes du pays. Lundi dans cette ville de l’État du Maryland, ont eu lieu les funérailles de Freddie Gray, un jeune homme noir qui a perdu la vie une semaine après une interpellation musclée par les forces de police qui l'a gravement blessé. Si cette histoire vous rappelle quelque chose, c’est bien normal puisque ce scénario se répète de plus en plus ces derniers mois (ou plutôt, ils sont devenus plus visibles depuis les émeutes de Ferguson). Seulement, les proches du défunt ont eu beau appeler au calme, le soir venu, c’est tout un quartier qui s’est embrasé lorsque de nombreux jeunes Noirs sont sortis pour en découdre avec la police. Ces affrontements, spectaculaires, se sont poursuivis pendant le reste de la semaine malgré l’état d’urgence, le couvre-feu et l’arrivée de la Garde Nationale. La maire (noire) de la ville, Stéphanie Rawlings-Blake a déclaré : « trop de gens ont passé des générations à bâtir cette ville pour qu’on la laisse détruire par des voyous ». Six policiers seront poursuivis pour leur implication dans la mort du jeune homme, mais impossible de savoir, pour l’heure, s’ils seront condamnés. Cette situation rappelle qu’à un an de la fin du mandat de Barack Obama, le clivage racial reste fort aux États-Unis.

Cette semaine a également vu une enquête éclater au grand jour : Anders Kompass, directeur des opérations de terrain au Haut-Commissariat des Nations unies (ONU) pour les droits humains, a dévoilé au journal britannique The Guardian qu’une enquête était ouverte en Centrafrique sur de possibles viols d’enfants par au moins quatorze soldats français de l’opération militaire Sangaris entre décembre 2013 et juin 2014. Les témoignages ont été recueillis auprès de garçons de 9 à 13 ans qui ont été soit victimes directes de chantages sexuels (contre de la nourriture ou de l’eau), soit confidents de victimes. L’armée française assure ne pas « cacher quoi que ce soit » et le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, déclarait dans une interview au Journal du Dimanche que « si les faits sont avérés, je ne mesurerai pas ma colère, parce que lorsque le soldat français est en mission, il est la France » et appelait les coupables à se dénoncer.

Ce vendredi était férié dans de nombreux pays, dont la France. En effet, qui dit 1er mai dit fête du travail, soit un jour où les syndicats ont l’habitude de défiler. Mais pas que les syndicats. Les partis politiques sont également de la partie, et le Front National rate rarement ce rendez-vous. Et pourtant, il aurait peut-être mieux valu ne pas s’y montrer. Cela commençait déjà mal lorsque la présidente du parti, Marine Le Pen, a été interrompue en plein discours par l’irruption de Femens, seins nus, qui ont scandé « Heil Le Pen » en faisant le salut nazi. Elles ont été violemment évacuées. Puis ce fut au tour du père, Jean-Marie Le Pen, de faire une apparition l’air de rien, refusant toutefois de monter sur scène avec sa fille. Le fondateur du parti est par ailleurs soupçonné d’avoir détenu un compte en Suisse. Enfin, la goutte d’eau a été l’agression de journalistes de Canal+ ainsi que de l’émission C à vous en marge des manifestations (même le député européen, Bruno Gollnisch, n’a pas manqué de participer à la bagarre avec son petit parapluie). Le Front National est généralement content de faire la Une des médias, pas il n’est pas certain que cette surexposition soit désirée, cette fois-ci.

Enfin, terminons sur un sujet presque aussi important que le séisme au Népal (dont le bilan a par ailleurs atteint 7 000 morts, un chiffre bien en-deçà de la réalité, prévient-on) : la famille royale britannique s’est agrandie samedi avec l’accouchement de Kate Middleton et la naissance de la petite… fille dont on ignore encore le nom. Cet heureux événement survient que le jeune George a fêtera ses deux ans en juillet. Voilà. Je ne trouve rien d’autre à dire dessus. Je me demande bien comment font les médias Terriens pour s’épancher autant sur le sujet.

Je vous recontacterai au prochain vahrüt. Amitiés. Observateur Glärb.




Commentaires



Écrivez un commentaire pour être parmi les premiers de votre espèce à communiquer avec un extra-terrestre.












Il n'y a pas de commentaires pour le moment