Actuglarb - Revues de Presse du Troisième Type







Erreur : Votre commentaire a été refusé.
11/05/2015
Un Retour à l Actualité Calme ?

Cette fois encore, Glärb n’a pas eu le moindre mal à convaincre son acolyte de lui laisser sa place à l’ordinateur. Lui qui craignait que Boglib ait tenté, ces dernières semaines, de lui dérober son poste d’observateur-en-chef, le voilà plus confus que jamais. Aujourd'hui, toutefois, son cadet a bien daigné lui fournir un fragment d’explication : il avait envie de s’essayer à l’écriture d’un rapport, mais l’exercice s’est révélé décevant. Rassuré, le Mwandishi s’assoit à sa place attitrée pour commencer à écrire.

Vahrüt n°90. 4 Mai 2015 au x 10 Mai 2015. Calendrier Terrien.

Encore une semaine d’apparence calme. Bien sûr, « calme » ne signifie pas qu’elle a été reposante pour tout le monde. En Macédoine, par exemple, vingt-deux personnes ont perdu la vie ce week-end suite à des affrontements entre la police et un groupe armé. Huit victimes étaient des policiers. Les assaillants, d’origine albanaise, ont été décrits par le gouvernement macédonien comme des « terroristes » venus attaquer « les institutions de l’État ». Dimanche, les forces de l’ordre ont encerclé Kumanovo, une ville proche de la frontière kosovare, peuplée à majorité d’albanais musulmans et soupçonnée d’être la base du groupe. Ce n’est que dans l’après-midi que la police a annoncé le succès de l’opération. La Serbie voisine, dans le doute, a fermé ses frontières. Tous craignent une répétition du conflit de 2001 au cours duquel des rebelles albanais avaient affronté cet État de l’ex-république yougoslave.

L’actualité phare de la semaine reste tout de même l’écrasante victoire de David Cameron en Grande-Bretagne. Le Premier ministre conservateur renouvelle son mandat après avoir été porté à la victoire par 36% des voix (soit 326 sièges). Le Parti Travailliste a obtenu 30,5% et, loin derrière, l’UKIP est parvenu à récolter 12,6% des suffrages. Chose que l’on ne verrait jamais en France : sitôt leur défaite connue, les perdants ont dû démissionner. Ainsi, le chef du parti travailliste Ed Miliband, celui des libéraux-démocrates Nick Clegg ou encore le sulfureux leader de l’UKIP Nigel Farage ont quitté leurs fonctions. Ce plébiscite a de quoi inquiéter l’Union Européenne : David Cameron, au pouvoir depuis 2010, avait assuré qu’en cas de réélection, il soumettrait l’appartenance du Royaume-Uni à l’UE à l’opinion publique. Le référendum sur ce départ pourrait avoir lieu fin 2017. Voilà l’occasion pour le chef des « Tories » de vérifier si les Britanniques l’ont élu par conviction politique ou parce que les autres candidats n’avaient rien à proposer.

Aucun rapport ne serait complet sans un petit détour par l’Hexagone. Cette fois-ci, c’est le maire de Béziers et allié au Front National Robert Ménard, qui nous intéresse. Sur le plateau de l’émission Mots croisés, sur France 2, l’élu affirmait volontiers lundi que 64,6% des élèves en maternelle et primaire dans sa commune étaient musulmans et qu’il effectuait des listes d’élèves en fonction de leur religion, et ce en se basant uniquement sur leur nom : « Ce sont les chiffres de ma mairie. Pardon de vous dire que le maire a les noms, classe par classe, des enfants […] Les prénoms disent les confessions. Dire l'inverse, c'est nier une évidence ». Sauf qu’en constatant que sa déclaration avait fait un tollé (et en apprenant sans doute que la pratique était interdite en France), le fondateur de Reporters Sans Frontières est revenu sur ses paroles et affirme maintenant becs et ongles qu’il ne fiche absolument personne et que quiconque l’accuserait de ficher des gens serait un fieffé menteur (enfin, il ne l’a pas dit comme ça mais je suis certain que c’est ainsi qu’il le formule dans sa tête).

Enfin, finissons sur un peu de paranoïa de l’autre côté de l’océan Atlantique. Dire que le président Barack Obama n’est guère apprécié de ses rivaux Républicains est un euphémisme, et suggérer qu’il est haï par une partie des électeurs Républicains est tout aussi sûr. On sait également que ces derniers ont une peur bleue du gouvernement fédéral, qu’ils craignent à tout moment de devoir affronter. Eh bien il n’a suffi que de l’annonce d’un exercice militaire pour enflammer les esprits : le Texas, fief conservateur, est dépeint comme une « zone hostile » sur une carte diffusée par le Pentagone. Les plus remontés – y compris des éminents politiciens de cet État ou l’acteur texan (considéré comme le plus puissant des Terriens) Chuck Norris – accusent le gouvernement de venir envahir la zone sous couverture d’un « simple » exercice militaire. Les citoyens s’apprêtent donc à surveiller comme il se doit le déroulement des opérations, et on imagine que les magasins d’armes à feu chers aux Américains sont en ce moment pris d’assaut. Nul doute que certains s’attendent à une guerre civile imminente. Remarque, ça ne serait pas plus mal, de notre point de vue. Il faut bien que j’aie des choses extraordinaire à raconter dans mes rapports, moi.

Je vous recontacterai au prochain vahrüt. Amitiés. Observateur Glärb.




Commentaires



Écrivez un commentaire pour être parmi les premiers de votre espèce à communiquer avec un extra-terrestre.












Il n'y a pas de commentaires pour le moment